Outils personnels

Une messagerie à valeur ajoutée

De documentation SEPAmail.

Version du 2 octobre 2012 à 17:05 par Brigitte.nozay (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Présentation générale

Présentation générale

Historique

Fondamentalement, SEPAmail est un service de messagerie à valeur ajoutée.

Comme tout service de messagerie, il y a un émetteur du message, un destinataire et un ou plusieurs relais d'acheminement. Dans le cas de SEPAmail les éléments structurants sont les suivants :

  • l'adresse tant des émetteurs que des destinataires est basée sur le BIC (code banque) et sur l'IBAN (compte au sein de la banque), ce que l'on peut symboliser sous la forme "IBAN@BIC"
  • les banques (plus précisément les gestionnaires des BIC et des IBAN) sont les relais d'acheminement
  • l'authentification de tous les acteurs doit être forte, et cette authentification est réalisée par les banques
  • le lien entre la banque et son client est de la responsabilité de celle-ci, tant dans la technique que dans l'authentification (sous réserve qu'elle soit forte), ce qui permet d'imaginer des services en fonction des canaux d'accès
  • tous les échanges sont authentifiés mais aussi confidentiels
  • les données échangées sont appelées missives qui comportent un message structuré en XML et pouvant transporter des fichiers binaires
  • les missives sont structurées par écosystème et par type ce qui permet une souplesse dans l'organisation des flux complexes entre clients
  • des messages XML permettent de faire cohabiter les normes ISO avec des données spécifiques hors ISO
  • les données binaires peuvent être mises à profit pour transporter des pièces jointes lisibles, PDF par exemple, donnant ainsi une souplesse d'affichage et de lecture pour les clients.


Ces grands éléments structurels sont résumés dans le dessin suivant :

GASEM cyv 2011 fr diapo 010.png

Des adresses SEPAmail IBAN@BIC

Les adresses des entités économiques sont fondées sur le gabarit IBAN@BIC, stable dans les relations bancaires avec les entités économiques. De plus, la normalisation de l'IBAN et du BIC au niveau européen et même mondial permet d'envisager une utilisation très large de ce concept de messagerie. En effet, le référencement des comptes bancaires européens se normalise autour de l'IBAN et du BIC.

Authentification et Identification

L'authentification et l'identification de l'envoi et la réception sont à la charge de la banque possédant le BIC. Cela permet pour cette banque de valoriser les technologies bancaires d'identification de ses clients, en se servant de la confiance et de la sécurité apportées par les réglementations sur ces moyens d'authentification.

Transmission des messages par rebond

Les messages sont transmis par rebond, selon le modèle 4 coins, en respectant l'indépendance de chacun des espaces de sécurité et des canaux.

  • émetteur du message vers sa banque (banque de l'émetteur)
  • banque de l'émetteur vers la banque du destinataire (ou récepteur)
  • banque du destinataire vers le destinataire

Ce principe a déjà montré sa force dans le cadre de la monétique bancaire.

Les liens entre les banques reposent sur Internet (réseau IP)

L'utilisation de l'internet entre les banques offre :

  • une capacité de transport low-cost
  • une capacité de backup
  • une valorisation des DNS, système de routage natif de tout réseau IP

Les messages entre les banques sont structurés en utilisant systématiquement des normes ISO ou W3C

Ceci permet de spécialiser des messages en fonction d'un but métier bien précis. Dans SEPAMAIL, un créancier peut envoyer un "message de demande de règlement" alors qu'avec un email classique, ce créancier enverrait un montant et du texte libre, charge au destinataire de l'interpréter comme une demande de règlement.

Outre la structure générique de la missive (enveloppe autour du message), SEPAMAIL ne fait qu'intégrer des normes déjà existantes pour éviter d'en inventer de nouvelles.

Références

  • norme ISO 13616 Web
  • norme ISO 9362 Web
  • consortium w3c Web
Autres langues :English 100% • ‎Français 100%